ACCUEIL

 

L'élevage est également présent sur :

MALES 
FEMELLES POIL COURT 
FEMELLES POIL LONG 
SAILLIES 
CHIOTS 
PRODUCTION 
A VENDRE 
A LIRE 
LIENS 
CONTACT 

Annonces de ventes de chiens de race

Bienvenue à l'Elevage de Berger Allemand de l'Etang de Fréville
Situé a la Frontière des Yvelines (78) en Eure et Loir(28) région Centre proche (27) Eure région Haute Normandie

ELEVAGE SELECTIONNE SCC - SCBA

NOUVEL ETALON POIL LONG A L'ELEVAGE - Cliquez ici

Jeune femelle née 5/8/17 à vendre (cliquez ici)

Naissances du 8/5/2018 portée de "Poil Court" (cliquez ici)

Saillie du 27/5/2018 (cliquez ici)

Saillie du 10/6/2018 (cliquez ici)

  Bienvenue à l'Elevage familial de Bergers Allemands de l'Etang de Fréville

2017 encore une avancée pour notre Elevage

Jenja de l'Etang de Fréville après avoir été championne de France Ouverte PC 2016, se classe V12 en Allemagne 1ère chienne Française puis dans sa lancée, VA3 France

Sa fille Nenja du Domaine de Sanctaé Crussis Vice-championne Puppy

Lorie du Montgison Confirme sa place de Championne Jeune PL 2016 avec une place de Championne Ouverte PL 2017

Jenna de l'Etang de Fréville V2 Classe Travail PL 2017 

2016 Justy de l'Etang de Fréville Vice-Championne de France Jeune Poil Long

2014 notre première Ausless et Championne Farjess de l'Etang de Fréville - VA1 - Championne du Maroc

2012 notre premier Ausless et vice-Champion de France Clyde de l'Etang de Fréville,  

HD - DYSPLASIE DE LA HANCHE .... Au risque de me répéter dans mes explications que j'ai déjà donné....et aussi parce que j'ai une amie qui subit une "chasse auxsorcières" actuellement sur ce problème (que les gens sont ignorants,corbeaux, méchants)....
GROS RAPPEL (après ça, ne dites pas "je ne savais pas"! ).
LA DYSPLASIE DE LA HANCHE:
Plusieurs degrés de gravités sont constatés, ils donnent lieu à un classement officiel :
• Classe A :aucun signe de dysplasie ;
• Classe B :état des hanches presque normal ;
• Classe C :dysplasie légère ;
• Classe D :dysplasie moyenne ;
• Classe E : dysplasie grave.

S'il ne fait aucun doute que la dysplasie est dans la majorité des cas héréditaire, CE N'EST PAS LE SEUL FACTEUR EN CAUSE, la dysplasie est en fait MULTIFACTORIELLE !!!!!.

 

Les CONDITIONS DE VIE interviennent également dans une proportion TRÈS IMPORTANTE autant pour son apparition que pour son évolution. Ainsi faut-il éviter de trop forcer sur l' EXERCICE PHYSIQUE durant toute la période de croissance du chiot. L'ALIMENTATION est également un facteur déclenchant très important, en particulier dans le cas d'un EXCÈS de calcium ou d'une alimentation TROP RICHE en énergie OU DÉFICIENTE, une croissance TROP RAPIDE, un excès de POIDS. Il faut également éviter au chien les SOLS GLISSANTS, sources de CHUTES pouvant entraîner des déformations articulaires définitives, les ESCALIERS.

Prévention: 
• Une alimentation adaptée et bien équilibrée permettra le maintien strict du poids normal du chien ;
• La limitation d'exercices produisant des efforts excessifs notamment pendant la période de croissance.
• Limiter la promenade à 5 minutes par mois de vie. Ainsi, un chien de 4 mois ne sortira pas plus de 20 minutes à la fois.
• Éviter toute forme de sauts, qui pourraient blesser votre compagnon ou nuire à ses articulations sur le long terme. Cela inclut le fait d’utiliser les marches, d’entrer ou de descendre d’un véhicule, de monter sur le canapé, etc.
• Éviter qu’il s’excite trop sur une surface glissante comme le linoléum, carrelage.... Les risques de glisser et de chuter sont alors plus importants.
• Empêcher que votre chien se tienne sur ses pattes arrières.

Il est quasiment impossible de savoir si un chiot est atteint de dysplasie de la hanche en observant sa seule démarche. Les « apprentis experts » qui dispensent leurs conseils à tort et à travers, affolant de crédules maîtres rencontrés en promenade avec leur chiot, par des diagnostics complètement erronés, se laissent souvent leurrer par une oscillation des jarrets ou par certains mouvements saccadés du postérieur : ces phénomènes sont dus à la croissance et ne sont en aucun cas liés à une quelconque pathologie.

Didier Jaminet & Charly St Remy.

(source divers : Dr Alain Fournier. Dr Guillaume Ragetly. Dr Lebernard. Point Vétérinaire)Le gène héréditaire est très complexe (la dysplasie ne dépende pas d’un seul gène mais de l’influence combinée de plusieurs gènes) et d’autre part parce que le facteur héréditaire n’est pas seul en cause. Cependant, tous les animaux porteurs n’expriment pas la maladie. Il y a donc une difficulté certaine à l’éradiquer par la sélection génétique. Encore là, il est possible que les gènes fautifs ne se soient pas manifestés chez les parents mais qu’ils se déclarent chez le chiot.

 

 

Home

 

 

Date
By